Accueil Nos textes Les lettres Lettre du 15 septembre 2009
Lettre du 15 septembre 2009

Chèr-e-s Ami-e-s,

Les circonstances sont graves, dans la mesure où la situation tant à durer depuis plusieurs mois, que l’irrespirable a été atteint, un pic de pollution acceptable ayant été dépassé et l’alerte rouge maintenue malgré les mesures énergiques de l’autorité compétente interdisant aux jeunes tout mouvement inconsidéré nuisible à la santé et la fermeture des établissements scolaires par ailleurs le télé-enseignement à domicile donnant des cas de folies intéressantes selon les professeurs des hôpitaux compétents il semble qu’un enfant de sept ans a tué sa mère de douze coups de couteau alors qu’elle voulait l’étrangler dans son sommeil malgré le plan vigipirate renforcé nous sommes heureux de vous annoncer que demain nous pourrons voir les premiers témoignages à chaud du massacre dans la forêt des cent milles collines de réfugiés mourant de faim lors du passage à tabac d’un jeune homme par quatre policiers dont l’erreur semblerait s’expliquer par un verre de bière en trop mais l’enquête qui interroge le concierge amateur de tarot fournissant l’alcool permettra peut-être d’éclaircir un ciel nuageux le matin et ensoleillé en fin de soirée se demande toujours pourquoi un vieux monsieur ancien militaire de carrière aidait son petit-fils toxicomane à ramener de la drogue du Haut Atlas vers un port de nos côtes le naufrage du vainqueur dans la course autour du globe en solitaire n’étant pas confirmé il reste cependant peu d’espoir car le désert avance au fur et mesure que la population augmente autour des puits contaminés et Dieu seul sait s’il existe encore des moyens de communiquer communiquer communiquer en bref communiquer sur le réseau des solitudes internet les rapports des savants sociologues parapsychiatriques et thérapeutes sont formels en bref plus nous parlons parlons parlons à travers les réseaux portables interactifs télévisuels télévidéothèques minitélétels en bref plus nous parlons parlons parlons moins nous parlons et dans l’essentiel de sa dernière chanson au palais des sports la star du rock nous parle de solitude en bref en bref par conséquent ce qui est plus grave plus on en sait moins on en sait le port du masque sera bientôt rendu obligatoire même pendant les heures des repas car l’air se raréfie l’air se raréfie et ce qui pose un problème pour manger sans parler de s’embrasser n’en parlons pas en bref comment manger avec un masque sur la tête est un vrai casse-tête pour les scientifiques sans parler du risque de voir les stocks immenses d’aliments périssables pourrir augmentant les cas de mort de faim le plus inquiétant étant à venir suivant les conclusions des réunions des colloques de New-York et de Bangkok du forum de Rome et des analyses de Venise la combinaison plastique individuelle protégeant le corps des pieds à la tête des maladies transmissibles par la vache folle est à venir la solution transmissible envisagée pour épanouir les clowns de brebis fabriquées en laboratoire qui iront bientôt repeupler les montagnes désertes seront la solution inoculée de la reproduction dans l’air pur du génie des alpages génie de la pierre qui dure des eaux souterraines de la mer à boire balayé par les vents glacés malgré les masques qui cacheront les visages en disgrâce hélas le pont se rompt la tête se pète je répète la tête se pète le corps transmissible dans les combinaisons de la solitude se perd et se perpétue ne perdons pas espoir dans la mer à boire les colloques les étoiles de Rock le génie du caillou et les poux des papous qui nous grattent le cou transmissible inoculé n’en parlons plus de l’irrespirable sous le masque de pierre offrons-nous des roses en papier je répète sous le masque...des roses en papier...je répète sous le masque...je répète sous le masque...je répète... c’est pleine lune ce soir le temps sera clément la température extérieure n’excédera pas vingt degrés dans les zones géostationnaires d’où est partie la déflagration demain le temps sera variable et on fêtera le retour du printemps pendant que les manœuvres des troupes aéroportées permettront de tester la fiabilité du nouveau matériel militaire en présence de l’armée du salut pour sa journée porte ouverte aux sans domicile fixe les nouvelles règles de la communauté économique les études de santé montrant de façon certaine un regain de l’activité dans le cœur greffé par le professeur Barnard nous permettent de penser à une guérison dans le futur le crâne découvert dans la forêt amazonienne par une paléontologue suisse est un trésor de l’humanité datant de trois millions d’années d’avant la catastrophe avant la catastrophe avant la catastrophe offrez des roses en papier offrez des roses en papier en papier en papier...

Extraits de « La nuit des coupables » - Pascal Larue (Edition  Enfumeraie, 1997)

 

 

 

Recherche

Saison 2016-2017

Toutes nos lettres