Octobre 2015

On ne finira sans doute jamais de mesurer l’étendue des découvertes d’Einstein. Au-delà de l’espace et du temps, il semble en effet que son fameux concept de relativité s’applique à la spéculation et à la pornographie, comme viennent de le montrer Bloomberg TV, CNBC et The Financial Times. Relayant la récente vente aux enchères du Nu couché de Modigliani, ces trois glorieux médias se sont en effet crus en devoir de flouter ou masquer les seins et poils pubiens de la jeune femme représentée sur la célèbre toile pour ne pas choquer leur spectateurs et lecteurs.

Là où la relativité intervient, c’est qu’il n’est venu à aucun des trois l’idée que c’est le prix de vente plutôt que le tableau qu’il aurait fallu flouter vu son montant qui s’avère pourtant autrement plus obscène.

170 millions de dollars, à l’heure où le revenu annuel par habitant avoisine les 1500 $ en Inde et atteint 410 $ en Éthiopie, c’est le genre de chiffre qui pourrait choquer plus d’un homme de raison, et plus d’un enfant désireux de comprendre comment tourne - ou ne tourne pas - le Monde.

On frémit d’ailleurs à l’idée que cet enfant innocent puisse, au détour d’un lien Internet, tomber sur Bloomberg TV, CNBC ou le Financial Times, livré à une pornographie qui le dépasse et qui déforme à jamais la justesse de son regard sur le monde. À choisir, on préfèrera lui montrer toutes les femmes que Modigliani a peintes, avec ou sans leurs vêtements…!

Patrick Raffault
Musicien

 

Recherche

Notre porgramme 2017/2018 à consulter ci-dessous et à télécharger en bas de page, bonne lecture !

Toutes nos lettres